camarero-mojitos-extranjero
Un serveur étranger dans un bar espagnol (photographie : Corbis et Libre Mercado)

Le nombre de travailleurs étrangers en Espagne, particulièrement pour ceux qui cotisent à la Sécurité sociale du pays, est un élément crucial scruté de près par les économistes, les médias et les décideurs politiques, qui voient dans son augmentation au cours des dernières années, depuis le début de la reprise, en 2014, un signe de meilleur santé de notre voisin ibérique. Au moins d’avril 2018, un peu plus de 1,9 million d’étrangers étaient ainsi enregistrés comme des travailleurs par la Sécurité sociale, le chiffre le plus important depuis le début de la crise économique de 2008.

D’après les chiffres fournis par le Ministère de l’Emploi et de la Sécurité sociale, dirigé par Fátima Báñez (Parti populaire), il s’agit d’une augmentation de 7,38 % par rapport au mois d’avril 2017. Une bonne partie de ce rebond dans l’emploi de personnes venues d’autres pays est dû aux Roumains, aux Marocains et aux Chinois. Les Italiens sont ainsi de plus en plus nombreux à venir travailler outre-Pyrénées et ils ont même dépassé le nombre total de Chinois inscrits à la Sécurité sociale.

Parmi les autres groupes étrangers significatifs, l’on retrouve les Équatoriens, les Colombiens et les Boliviens. La Catalogne est la communauté autonome espagnole qui compte le plus de travailleurs étrangers (23,5 % du total régional), devant la Communauté de Madrid (20 %), l’Andalousie (13,3 %) et la Communauté de Valence (10,6 %).

Source : http://www.elmundo.es/economia/macroeconomia/2018/05/24/5b059192468aebd1788b458a.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s