546px-Arrecife_de_las_Sirenas
Le récif des Sirènes, au sein du Parc naturel du Cap de Gata-Níjar, dans la province d’Almería, en Andalousie (photographie : Martyn Thompson et Wikipedia)

Très en pointe dans la protection des espaces marins, l’Espagne veut aller encore plus loin dans la préservation du biotope et des paysages maritimes. C’est pourquoi, le vendredi 13 avril dernier, la directrice générale de la Durabilité de la Côte et de la Mer, Raquel Orts, qui dépend du Ministère de l’Agriculture, de la Pêche, de l’Alimentation et de l’Environnement (aujourd’hui dirigé par Isabel García Tejerina, du Parti populaire), a annoncé l’intention du gouvernement conservateur de Mariano Rajoy (PP) de faire adhérer le pays à l’Association pour le Financement durable des Zones marines protégées de la Méditerranée. Elle a fait cette déclaration dans le cadre de la Monaco Ocean Week 2018, qui se déroulait dans la Principauté.

Avec un million de mètres carrés d’eaux maritimes réparties dans trois sous-régions différentes, l’Espagne est le deuxième pays de l’Union européenne avec le plus de surface maritime, ce qui est une véritable richesse en termes écologiques, de faune et de flore. Entre 2012 et 2016, notre voisin ibérique est par ailleurs passé de 1 % à 8 % de surface protégée dans ses eaux territoriales.

Source : http://www.mapama.gob.es/es/prensa/ultimas-noticias/españa-presenta-su-intención-de-adherirse-a-la-asociación-para-la-financiación-sostenible-de-áreas-marinas-protegidas-en-el-mediterráneo/tcm:30-446768#prettyPhoto

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s