precio-vivienda-cataluna_10_670x355
Des immeubles d’habitation en construction en Catalogne (photographie : EFE et Crónica Global)

Durant toutes les années marquées par le défi indépendantiste et par les gouvernements d’Artur Mas et Carles Puigdemont (2012-2017), la Catalogne a dépensé davantage d’argent dans la sécession et les « structures d’État » a priori nécessaires à cet objectif (Trésor public propre, services secrets, etc.) que dans les logements sociaux. C’est un nouveau pavé dans la mare pour les séparatistes, qui prétendent depuis trop longtemps que la politique sociale de la Généralité de Catalogne est bien supérieure à celle de l’État espagnol. Entre 2012 et 2017, celle-là a pourtant coupé de façon massive dans les investissements en matière d’habitations à loyer modéré et se trouve aujourd’hui à la tête des expulsions d’Espagnols hors de leur logement.

L’année dernière, la part du budget régional consacrée aux logements sociaux était moitié moindre que celle de 2008, avec une somme de 30,6 millions d’euros, soit 0,63 % de ses dépenses, destinée à l’accès l’éducation publique et à un appartement digne. La Catalogne est ainsi en queue de peloton parmi les communautés autonomes espagnoles, uniquement devant les îles Baléares (0,43 %), la Communauté de Valence (0,51 %), la Castille-et-León (0,56 %) et la Castille-La Manche (0,56 % aussi). À titre de comparaison, la Communauté de Madrid a dépensé 411 millions d’euros en la matière en 2017, soit 2,01 % de son budget.

Par ailleurs, selon les données officielles du Conseil général du Pouvoir judiciaire (CGPJ), la Catalogne est l’autonomie espagnole où le plus de citoyens se sont fait expulser de leur logement pour impayé, avec 3 140 cas de ce genre en 2017. Elle se trouve devant l’Andalousie (2 581 expulsions), la Communauté de Valence (2 099) et la Communauté de Madrid (1 587). Un comble lorsque l’on sait par exemple que l’actuel maire de Barcelone, Ada Colau (Maintenant Barcelone, liste soutenue par Podemos), s’est fait élire notamment sur la promesse de réduire drastiquement le nombre d’expulsions.

Source : https://cronicaglobal.elespanol.com/politica/govern-gasto-ocho-veces-estructuras-estado-vivienda-social_127394_102.html

Une réflexion sur “Les autorités séparatistes catalanes ont davantage dépensé dans l’indépendance que dans les logements sociaux

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s