1516641580_753949_1516642697_noticia_normal_recorte1
La photographie Vivir en Madrid a été prise en 1964 dans la capitale espagnole par Francisco Ontañón, artiste du groupe Afal (photographie : Musée de la Reine-Sophie et El País)

Le couple d’avocats et de collectionneurs d’art espagnols Adolfo Autric et Charo Tamayo, dont la résidence se situe dans la banlieue de Madrid, est le dépositaire d’une formidable collection de pièces décoratives et d’un fonds photographique impressionnant. C’est dans ce fonds qu’a été puisé un ensemble de 600 photographies d’une valeur estimé de 1,5 million d’euros qui va prochainement être offert au Musée de la Reine-Sophie, l’un des plus grands établissements culturels de la capitale espagnole. Ces œuvres d’art ont été réalisées dans les années 50 et 60 par Afal (Regroupement photographique d’Almería), collectif de photographes qui a révolutionné à cette époque la façon de montrer la vie quotidienne des Espagnols.

Ce collectif a dû affronter la censure de la dictature franquiste et franchir un obstacle davantage lié à la mode de l’époque, qui privilégiait les portraits officiels et la propagande. Dès le 12 juin 2018, ces photographies seront intégrées à l’exposition temporaire baptisée « Groupe Afal – C’est la réalité, pas un sujet » (Grupo Afal – Son realidad, no son temas) avant d’être présentées dans un espace spécialement créé pour l’occasion et qui portera le nom d’Autric et Tamayo.

Source : https://elpais.com/cultura/2018/01/22/actualidad/1516641580_753949.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s