1470855410_516525_1470855571_noticia_normal_recorte1
Une carte du Nord de l’ancienne île de Formose daté du XVIIe siècle, lorsqu’elle était intégrée au Vice-Royaume de Nouvelle-Espagne (photographie : El País)

Professeur à l’Université nationale de Taïwan, José Eugenio Borao, auteur de l’ouvrage La experiencia española en Taiwán (1626-1642), aime à le rappeler : l’antique île de Formose a connu de nombreuses dominations, depuis sa découverte par les Portugais jusqu’à la République populaire de Chine en passant par les comptoirs néerlandais. Cet archipel asiatique a néanmoins été, et c’est peu connu, une terre espagnole au début du XVIIe siècle et il était alors rattaché au Vice-Royaume de Nouvelle-Espagne, qui comprenait, entre autres, une partie des actuels États-Unis d’Amérique, le Mexique, les Antilles espagnoles et l’essentiel de l’Amérique centrale. L’histoire hispanique de ce pays devenu indépendant commence en 1626, avec l’arrivée d’une flotte au niveau du cap Saint-Jacques (dont le nom actuel, Sandiaojiao, rappelle justement le toponyme espagnol, Santiago). L’expédition, commandée par Antonio Carreño Valdés, crée un comptoir espagnol, celui de la Très-Sainte-Trinité, ainsi que le fort du Saint-Sauveur.

Depuis 2011, un groupe de chercheurs espagnols travaillant pour le compte du Centre supérieur des Recherches scientifiques (CSIC) collabore avec les autorités taïwanaises (dont celles de l’Université nationale de Taïwan et celles de l’Académie Sinica) afin de mettre à jour ce passé hispanique. Dès 2012, les fouilles réalisées au Nord de l’île principale ont permis de découvrir les fondations de l’église de Tous-les-Saints, construite par des dominicains au XVIIe siècle. L’intérêt de Taipei pour cette tranche de son passé vient avant tout de son désir de montrer que l’archipel a toujours connu une histoire bien distincte de la République populaire de Chine, qui continue d’avoir des prétentions à son sujet. Or, comme le souligne à juste titre José Luis Caño Ortigosa, chercheur à l’université de Tsing Hua, c’est avec l’installation des Espagnols dans le Nord de l’île principale que l’antique Formose a été intégrée de manière définitive dans l’histoire mondiale et les réseaux de transport planétaires.

Source : https://elpais.com/cultura/2016/08/10/actualidad/1470855410_516525.html

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s