32648864-k0XF--620x349@abc
L’Espagnole Teresa Valcarce devant le Capitole des États-Unis d’Amérique, à Washington, avec un portrait de Bernardo de Gálvez à la main (photographie : ABC)

C’est au cours de ce mois d’octobre 2017 que le professeur hispano-américain Teresa Valcarce, installée aux États-Unis d’Amérique et membre d’une organisation d’enseignants, a reçu du gouvernement espagnol l’Ordre du Mérite civil. Cette distinction est remise à une patriote qui a beaucoup œuvré dans son pays d’accueil afin de faire reconnaître une grande figure historique ibérique, Bernardo de Gálvez (1746-1786), par les autorités américaines et notamment par le Capitole de Washington. Originaire de la commune de Macharaviaya, dans l’actuelle province de Málaga (Andalousie), cet officier espagnol a en effet joué un rôle décisif au cours de la guerre d’Indépendance américaine. En tant que gouverneur de la Louisiane espagnole, il a permis d’expulser les Britanniques hors de Floride occidentale et s’est notamment illustré lors de la brillante victoire de Pensacola, en 1781. Connue sous le nom de « femme du portrait » (the Lady of the portrait) outre-Atlantique, Teresa Valcarce a en effet réussi à faire installer au Capitole un tableau représentant Gálvez et réalisé à Málaga par le peintre espagnol Carlos Monserrate.

C’est en effet en 1783 que le Congrès continental des États-Unis avait promis de faire afficher un portrait de l’officier espagnol en remerciement du rôle capital qu’il avait joué dans l’indépendance du pays. Cette promesse, révélée par l’historien Manuel Olmedo Checa, n’a toutefois pas été honorée avant le XXIe siècle, l’aide espagnole aux Treize Colonies britanniques d’Amérique du Nord ayant été injustement éclipsée par celle que lui a prêtée la France. L’association Bernardo-de-Gálvez a pu compter, afin de faire reconnaître l’importance de ce personnage outre-Atlantique, sur le labeur de l’infatigable Teresa Valcarce, qui a rencontré un représentant du Maryland, Chris van Holen, lequel a pu l’aider, après bien des péripéties, à faire accrocher ce portrait. Le 16 décembre 2014, le président américain Barack Obama a fini par accorder la citoyenneté d’honneur des États-Unis d’Amérique à Bernardo de Gálvez, privilège partagé par seulement sept autres personnes. Une façon d’enfin reconnaître l’importance de l’apport espagnol dans l’histoire américaine…

Source : http://www.abc.es/cultura/abci-condecorada-espanola-conocer-galvez-estados-unidos-201710130209_noticia.html

Une réflexion sur “Teresa Valcarce, une patriote espagnole aux États-Unis d’Amérique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s