2017050506324538339
L’église Sainte-Eulalie de Viella Mitg Arán, capitale du Val d’Aran (photographie : Viure als Pirineus)

Juan Antonio Serrano, maire de la commune de Viella Mitg Arán, capitale du Val d’Aran, dans la province de Lérida (Catalogne), a fait savoir ce mercredi 13 septembre par courrier au président de la Généralité de Catalogne, Carles Puigdemont, qu’il refuserait de participer au référendum séparatiste illégal et illégitime que les autorités régionales prétendent organiser le 1er octobre prochain. Il a rappelé dans sa missive qu’il entendait respecter la loi en vigueur en Espagne et les dernières sentences de la Cour constitutionnelle de notre voisin pyrénéen, qui suspendent l’organisation de cette consultation référendaire. La lettre a également été adressée au vice-président de la Généralité et conseiller régional à l’Économie et aux Finances, Oriol Junqueras.

Nous avons déjà rappelé il y a quelques semaines sur ce blog que le Val d’Aran, région à l’identité affirmée au sein de la Catalogne, a fait savoir qu’en cas d’hypothétique indépendance de la communauté autonome, ses autorités demanderaient son intégration à l’Espagne rémanente. De quoi compliquer encore un peu plus un référendum déjà problématique en soi…

Source : https://okdiario.com/espana/cataluna/2017/09/13/otra-bofetada-puigdemont-val-daran-avisa-carta-cumpliran-ley-no-habra-1-1317961?utm_campaign=ok&utm_medium=Social&utm_source=Facebook#link_time=1505312941

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s