article
Une pièce espagnole d’une valeur d’un euro représentant encore le portrait de l’ancien roi Juan Carlos (photographie : Fabrique nationale de Monnaie et de Timbres)

Dans un très bon dossier publié le 11 août dernier sur son site, le parti politique français de l’Union populaire républicaine (UPR) expose un long raisonnement sur les impasses économiques, financières et monétaires de l’indépendantisme catalan. Rédigé par le président de la formation, François Asselineau, et par son spécialiste des questions économiques, Vincent Brousseau (ancien fonctionnaire français à la Banque centrale européenne), il a le mérite de montrer que la problématique séparatiste est bien plus complexe que ce que ses promoteurs veulent bien en dire : https://www.upr.fr/actualite/catalogne-lue-leuro-se-passerait-cas-dindependance

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s