5864c84b096c9bff0975bd72e0921243_1362135805_l
Une vue de la place Saint-Jacques de Barcelone, où se situent la mairie de la ville et le palais de la Généralité, siège de la présidence du gouvernement régional (photographie : Mygola)

Le processus indépendantiste autoritaire et sans fin lancé par l’ancien président de la Généralité de Catalogne, Artur Mas, et repris par son successeur, Carles Puigdemont, a, selon les autorités régionales catalanes, souvent été sur le point d’aboutir. De fait, ce lundi 10 juillet était censé être marqué par la déclaration unilatérale d’indépendance que l’actuel président du gouvernement régional (Govern) devait proclamer tantôt au balcon du palais de la Généralité, tantôt au Parlement de la communauté autonome (Parlament). Carles Puigdemont avait en effet officiellement fixé cette date au moment de son entrée en fonction en tant que président régional, le 12 janvier 2016. De fait, il avait également promis ne rester que dix-huit mois dans le fauteuil présidentiel avant de céder la main. Désormais, c’est le référendum illégal et illégitime du 1er octobre prochain qui doit apporter l’indépendance tant souhaitée par certains.

Si la date-butoir du 10 juillet a une nouvelle fois été repoussée, c’est que le degré de crédibilité des annonces séparatistes, qui sont censées être toutes plus historiques et incroyables les unes que les autres, n’est plus très grand à l’heure actuelle. Rappelons qu’Artur Mas avait déjà proclamé que le 23 avril 2015 marquerait l’indépendance de la région. À l’époque, l’Assemblée nationale catalane (sic), association stipendiée par le pouvoir séparatiste, avait prévenu le président de la Généralité qu’elle le ferait plier s’il se dédisait. Il est pourtant resté en poste jusqu’en janvier 2016. La date de l’indépendance a alors été repoussée au 27 septembre 2015, sans que les indépendantistes n’obtiennent le plébiscite qu’ils espéraient. Désormais, ces derniers tablent sur le 2 ou le 3 octobre pour claironner qu’ils sont devenus indépendant. À moins que le moment de « libération » tant attendu ne se fasse encore prier…

Source : http://www.diariodeleon.es/noticias/espana/cumplen-18-meses-cataluna-todavia-no-es-independiente_1173495.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s