villegas-cs
Le secrétaire général du parti Citoyens, José Manuel Villegas (photographie : EFE et OK Diario)

Après son grand retour à la tête du secrétariat général du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE), Pedro Sánchez s’est mis en quête d’une nouvelle alliance avec la « gauche radicale » de Podemos et les centristes libéraux du parti Citoyens afin de déloger Mariano Rajoy du palais de La Moncloa. L’opération semblait périlleuse dès l’origine étant donné les incompatibilités idéologiques et la forte inimitié entre les deux formations avec lesquelles les sociaux-démocrates voulaient négocier. Qu’à cela ne tienne : le premier secrétaire du PSOE a proposé à ces deux forces parlementaires de créer au Congrès des députés une sorte de commission ou de groupe de travail permanent afin de parvenir à un accord.

Mais l’homme fort des socialistes espagnols vient de se voir infliger une fin de non-recevoir car le bureau politique de Citoyens refuse de participer à un tel groupe de travail. C’est le secrétaire général de la formation, José Manuel Villegas, qui a été chargé de délivrer la mauvaise nouvelle. Il a rappelé qu’un espace de dialogue entre tous les partis (y compris le Parti populaire) existait, à savoir le Congrès des députés lui-même. Par ailleurs, le président du parti Citoyens, Albert Rivera, a ajouté qu’il ne soutiendrait pas une motion de censure du PSOE et d’Unidos Podemos contre le PP.

Source : http://politica.elpais.com/politica/2017/06/26/actualidad/1498468441_527363.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s