71
Plusieurs membres d’une famille espagnole (photographie : Centro Mundo Lengua)

Traditionnellement, tout enfant qui venait de naître en Espagne portait en premier lieu le nom de famille de son père suivi de celui de sa mère, tandis que les femmes ne portaient pas le nom de leur mari mais conservaient leur nom de jeune fille. Or, ce jeudi 22 juin, le Congrès des députés (chambre basse des Cortes, le Parlement espagnol) vient de voter une loi qui réforme le registre civil (équivalent de l’état civil français) par 344 voix pour (dont celles du Parti populaire, du Parti socialiste ouvrier espagnol, de Podemos ou de Citoyens). Cette mesure, qui entrera en vigueur le 30 juin prochain, laissera entre autres choses 72 heures aux parents pour choisir si c’est le nom du père ou celui de la mère qui figurera en premier sur l’acte de naissance de l’enfant et qui définira donc son identité.

L’on recense déjà 23 000 enfants espagnols pour lesquels l’ordre traditionnel des noms de famille a été interverti, suite à un consensus entre les parents. Ce nombre devrait augmenter durant les prochains mois et les prochaines années étant donné qu’une telle opération sera sensiblement facilitée.

Source : https://www.elimparcial.es/noticia/178877/sociedad/el-congreso-de-los-diputados-aprueba-que-el-apellido-paterno-deje-de-tener-prevalencia.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s