04-el-viso-calle-sil-chamartc3adn
Une grande demeure bourgeoise dans le quartier madrilène d’El Viso (photographie : Enrique F. Rojo et Urban Idade)

Lorsque l’on cherche à répondre à la question « Quels sont les plus riches quartiers des grandes villes d’Espagne ? », l’idée que l’on peut avoir intuitivement est la bonne : Madrid et Barcelone occupent les quinze premières places du classement desdits quartiers, avec respectivement dix et cinq représentants. Le constat est d’ailleurs le même pour les communes les plus aisées du pays. Les deux quartiers les plus fortunés d’Espagne sont ainsi situés à Madrid ; il s’agit nommément d’El Viso et de Piovera, qui dépassent tous deux les 100 000 euros de revenus moyens par foyer et par an (respectivement 113 001 euros et 101 620 euros). C’est un quartier barcelonais, Pedralbes, qui vient compléter le podium, avec un revenu moyen par foyer et par an de 99 852 euros.

Au sein des dix premières places, l’on retrouve le quartier des Trois Tours (Barcelone), celui de la Castellana (Madrid), celui des Récollets (Madrid), celui d’Aravaca-Plantío-Valdemarín (Madrid), celui de Saint-Gervais-Galvany Ouest (Barcelone), celui des Colombes (Madrid) et celui de Nouvelle-Espagne (Madrid). À l’autre bout du classement, trois des cinq quartiers les plus pauvres d’Espagne sont localisés à Séville : Los Pajaritos, Amate et Polígono Sur. Les deux autres sont situés à Cordoue et à Alicante.

Source : http://www.expansion.com/economia/2017/06/20/5948f99822601dc8668b45dd.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s