PLENO DEL CONGRESO DE LOS DIPUTADOS
Le secrétaire général de Podemos, Pablo Iglesias (à droite), en compagnie de son ancien numéro deux, Íñigo Errejón (photographie : EFE et El Plural)

Après un marathon de plus d’un jour et demi (le mardi 13 juin de 9h à 20h et le mercredi 14 juin de 9h à 14h30), la motion de censure présentée par Unidos Podemos et le secrétaire général de Podemos, Pablo Iglesias, a lamentablement échoué puisque le groupe parlementaire n’a pu réunir que 82 voix sur les 176 dont il avait besoin. En dehors de son propre groupe, le parti valencien Compromís (« Engagement ») et les séparatistes de la Gauche républicaine de Catalogne (ERC) et de Bildu ont soutenu cette initiative. Une nouvelle alliance entre la gauche « radicale » et les indépendantistes qui ne peut surprendre les observateurs avisés.

Par ailleurs, 97 députés (dont une majorité de députés du Parti socialiste ouvrier espagnol) se sont abstenus et 170 ont votés contre (dont les élus du Parti populaire et ceux de Citoyens). Mariano Rajoy, qui s’était longuement préparé à la joute verbale qui s’annonçait, a surtout réussi à montrer que, même si l’opposition ne l’appréciait pas, elle n’était en rien unie et ne voulait pas de Pablo Iglesias comme nouveau président du gouvernement. Ce dernier, qui comptait attirer l’attention médiatique avec cette manœuvre et se positionner comme le chef de la seule véritable opposition de gauche, a mal calculé son coup et a surtout illustré sa propre solitude. Le PSOE n’a pas totalement fermé la porte à une future alliance mais a semble-t-il voulu faire redescendre le secrétaire général de Podemos du pinacle auquel il s’était porté lui-même.

Ces longues discussions et ces interminables affrontements pleins de hargne (voire de grossièretés et d’insultes, dans le cas de l’ERC) ont en tout cas une fois de plus traduit le verbiage inutile d’un Congrès des députés déconnecté des réalités et empêtré dans des jeux tactiques difficilement compréhensibles pour le néophyte.

Sources : https://www.elimparcial.es/noticia/178620/nacional/pablo-iglesias-fracasa.html, http://www.abc.es/espana/abci-rajoy-preparo-fondo-discursos-para-desmontar-podemos-201706132310_noticia.html et https://okdiario.com/espana/2017/06/11/mocion-censura-boomerang-contra-iglesias-1065381

Publicités

4 réflexions sur “La motion de censure de Pablo Iglesias contre Mariano Rajoy échoue

  1. Petite correction :
    C’est le mercredi 14 juin et non le jeudi 14 juin.

    Bravo pour votre travail, une revue de presse très instructive. Un plaisir à lire.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s