felipevi-soraya-puigdemont17112016
Le roi d’Espagne, Philippe VI (à gauche), la vice-présidente du gouvernement, ministre de la Présidence et des Administrations territoriales, Soraya Sáenz de Santamaría (au centre), et le président de la Généralité de Catalogne, Carles Puigdemont (photographie : EFE et Libertad Digital)

Après bien des rebondissements et des atermoiements, c’est dans le cadre d’une conférence de presse que le président de la Généralité de Catalogne, Carles Puigdemont, a annoncé ce vendredi 9 juin la date et la question du référendum séparatiste illégal et illégitime qu’il veut organiser. Concrètement, c’est le 1er octobre prochain que le gouvernement régional (Govern) veut appeler les Catalans aux urnes afin qu’ils répondent à la question suivante : « Voulez-vous que la Catalogne soit un État indépendant et devienne une république ? »

Si certaines inconnues sont donc désormais résolues, il n’en reste pas moins que ce référendum soulève bien d’autres questions (à commencer par la première : aura-t-il bien lieu ?). Il est loin d’offrir toutes les garanties démocratiques nécessaires, d’autant que la Commission de Venise, chargée de vérifier la validité des processus électoraux au niveau international, a récemment déclaré à Carles Puigdemont qu’il ne pouvaient en aucun cas se soustraire à l’agencement constitutionnel espagnol. Plusieurs organisations stipendiées par la Généralité (comme l’Assemblée nationale catalane) ont appelé à une manifestation ce dimanche 11 juin afin de soutenir cette décision, tandis que le gouvernement espagnol a déjà réaffirmé que ce référendum n’aurait pas lieu.

Le porte-parole du gouvernement, Íñigo Méndez de Vigo (qui est aussi le ministre de l’Éducation, de la Culture et du Sport), a fait savoir en conférence de presse après le Conseil des ministres de ce 9 juin que l’exécutif central prendra des mesures graduelles pour empêcher la tenue d’un scrutin qui, dans tous les cas, viole les lois en vigueur aussi bien au niveau national qu’à l’international.

Sources : http://www.abc.es/espana/catalunya/abci-puigdemont-anuncia-referendum-ilegal-celebrara-1-octubre-201706091032_noticia.html et http://www.abc.es/espana/abci-gobierno-ratifica-consulta-ilegal-generalitat-no-celebrara-201706091113_noticia.html

Publicités

2 réflexions sur “La Généralité de Catalogne annonce la date et la question de son référendum séparatiste illégal

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s