presidente-espanol-mariano-rajoy-recibido-primera-ministra-britanica-theresa-may-para-hablar-del-brexit-1476380309028
Le président du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy (à gauche), discute avec le premier ministre britannique, Theresa May, au palais de La Moncloa, à Madrid (photographie : David Castro et El Periódico)

Le Royaume-Uni n’est pas seulement, en dépit du Brexit, le premier émetteur de touristes qui viennent en Espagne et la première destination des investissements directs en provenance de notre voisin pyrénéen. Il est également le premier client de l’industrie militaire espagnole avec des achats totaux s’élevant à 1,3 milliard d’euros environ en 2016, soit 33,2 % des ventes d’armement espagnol à l’étranger durant la période. Le chiffre est d’autant plus important que l’Espagne a battu son propre record d’exportations militaires l’année dernière avec un peu plus de 4 milliards d’euros de ventes, soit 8,9 % de plus qu’en 2015.

Le Royaume-Uni est depuis au moins une décennie l’un des principaux clients de l’industrie espagnole de défense mais c’est la première fois qu’il atteint un tel poids dans les exportations de notre voisin. Il a notamment acquis quatre avions de transport A400M et deux avions de ravitaillement en vol MRTT ainsi que des pièces d’avion EF-2000 au cours de l’année 2016. Au sein de l’Union européenne, l’Allemagne est le deuxième client de la défense espagnole, avec 771 millions d’euros l’année dernière, devant la France (183 millions) et l’Italie (133 millions). En dehors de l’UE et de l’OTAN, l’Égypte (219 millions), l’Oman (208 millions), la Malaisie (167 millions), l’Arabie saoudite (116 millions) et le Kazakhstan (73 millions) ont acheté du matériel militaire à l’Espagne pour des sommes importantes.

Si l’on s’en tient au marché des munitions, les pays du monde arabe restent, et de loin, les principaux clients de l’Espagne. Arrive en tête l’Arabie saoudite, suivie de l’Irak et du Maroc. En Amérique latine, le Venezuela et le Nicaragua font aussi partie des acheteurs réguliers de l’industrie de la défense espagnole.

Source : http://politica.elpais.com/politica/2017/05/22/actualidad/1495471091_746411.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s