1244_distrito_C_exteriores5
Le siège de la multinationale Telefónica dans le quartier de Las Tablas, à Madrid (photographie : Bez)

Comme plus de soixante-dix pays, notamment en Europe, l’Espagne a subi ce vendredi 12 mai une attaque informatique de grande ampleur contre des entreprises, attaque qui a finalement pu être définitivement repoussée le lendemain. Ce piratage a été causé par un ransomware (ou « rançongiciel »), logiciel chargé de capturer les données d’un réseau informatique puis de les revendre à leur propriétaire d’origine contre une somme d’argent intraçable. La somme en question atteignait 300 dollars par ordinateur piraté.

Parmi les firmes espagnoles touchées, selon les données fournies par l’Institut national de Cybersécurité (INCIBE) et le Centre cryptologique national (CCN), l’on compte notamment la multinationale Telefónica, l’une des principales multinationales de télécommunications au monde. L’on peut aussi évoquer le cas des banques BBVA et Santander, de l’opérateur téléphonique Vodafone, de l’entreprise énergétique Iberdrola ou de l’entreprise d’audit et de conseil KPMG. En revanche, les services stratégiques du pays (énergie, transports, services financiers, etc.) n’ont pas été affectés.

Sources : http://cincodias.elpais.com/cincodias/2017/05/12/companias/1494585502_908236.html et http://tecnologia.elpais.com/tecnologia/2017/05/12/actualidad/1494585889_857386.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s