1493473527_939092_1493473735_noticia_normal_recorte1
Le tracé du futur TGV californien avec, en bleu, la phase n°1 et, en orange, la phase n°2 (photographie : Cinco Días)

Le consortium formé par la compagnie ferroviaire espagnole RENFE, l’administrateur du réseau ADIF et l’entreprise privée Globalvia fait partie des finalistes de l’appel d’offres concernant la construction de la ligne à grande vitesse californienne qui devra relier Sacramento, San Francisco, Los Angeles et San Diego. Elle fait partie d’un groupe de cinq consortia généralement emmenés par des géants du secteur public : les Chinois de China Railway ; les Allemands de Deutsche Bahn ; les Italiens de Trenitalia et les Britanniques de Stagecoach.

En dernier ressort, c’est l’Autorité de la grande Vitesse de Californie (CHSRA) qui décidera du vainqueur de l’appel d’offres mais elle a déjà fait savoir qu’elle valorisera le consortium le plus expérimenté en matière de matériel roulant, d’infrastructures, de systèmes de guidage et de construction de gares. Une bonne nouvelle pour l’Espagne, qui brille déjà dans le monde entier (notamment en Arabie saoudite et en Turquie) avec ses trains à grande vitesse.

Source : http://cincodias.elpais.com/cincodias/2017/04/29/companias/1493473527_939092.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s