1493495161_879058_1493495377_noticia_normal_recorte1
Le complexe nucléaire d’Almaraz (photographie : EFE et Cinco Días)

C’est au cours d’une réunion à Bruxelles que le président du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, et le premier ministre portugais, António Costa, se sont mis d’accord concernant la construction d’un « cimetière nucléaire » sur le site du complexe d’Almaraz, dans la province de Cáceres (Estrémadure), à environ 100 kilomètres de la frontière avec le Portugal. L’installation de cet entrepôt à haut risque à côté de la centrale nucléaire d’Almaraz, réfrigérée par les eaux du Tage, a grandement inquiété Lisbonne, qui a été jusqu’à utiliser l’article 259 du Traité de l’Union européenne afin de dénoncer Madrid auprès de la Cour de Justice de l’Union européenne.

Finalement, Mariano Rajoy a accepté un certain nombre de conditions posées par António Costa, comme la prise en compte par le Conseil espagnol de la Sécurité nucléaire des recommandations formulées par le gouvernement portugais ou encore la liaison permanente entre les deux exécutifs concernant le projet. C’est ce qui a motivé Lisbonne à donne son feu vert à la construction de ce « cimetière nucléaire ».

Source : http://cincodias.elpais.com/cincodias/2017/04/29/companias/1493495161_879058.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s