real-academia-espanola-RAE-madrid-01-27
L’intérieur de l’Académie royale de la Langue espagnole (photographie : Libertad Digital)

Réunie en séance plénière ce lundi 10 avril, l’Académie royale de la Langue espagnole (équivalent de notre Académie française) a élu l’arabisant Federico Corriente Córdoba pour succéder à la femme de lettres catalane Ana María Matute au siège K, vacant depuis 2014. Présentée par les académiciens Juan Gil, Miguel Sáenz et Aurora Egido, cette candidature s’est imposée à celle du dramaturge valencien José Sanchis Sinisterra.

Né à Grenade en 1940, Federico Corriente Córdoba est diplômé en philologie sémitique auprès de l’Université Complutense de Madrid et il s’est fait remarquer pour des éditions et traductions d’une grande qualité. En 1995, il est nommé à l’Académie de Langue arabe du Caire, en Égypte. Professeur d’espagnol, d’hébreux et de linguistique sémitique à l’Université Mohammed-V de Rabat de 1965 à 1968, également en poste en Espagne ou aux États-Unis d’Amérique, il rejoint ainsi la prestigieuse institution.

Cette dernière compte encore deux sièges vacants : le M, suite à la mort de Carlos Bousoño, en 2015 ; et le J, suite au décès de Francisco Nieva, en 2016.

Source : http://www.elimparcial.es/federico-corriente-cordoba-academico-rae

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s