maxresdefault
Des AVE en direction de Saragosse en gare de Madrid-Atocha (photographie : Youtube)

Parmi les causes de la crise économique de 2008 et de l’augmentation rapide de la dette publique en Espagne, beaucoup ont pointé du doigt les investissements inutiles dans des infrastructures lourdes peu utilisées, voire totalement superflues. Les exemples d' »éléphants blancs » sont nombreux en Espagne et ont notamment été dénoncés par le parti Citoyens. Pourtant, selon les statistiques de l’organisation patronale des grandes compagnies de construction (SEOPAN), l’investissement public dans les travaux de grande ampleur a chuté de 77 % depuis 2007-2008.

Juste avant le début de la grande récession, l’État espagnol consacrait plus de 40 milliards d’euros à ces projets parfois pharaoniques. En 2016, cette somme a chuté jusqu’à 9,3 milliards d’euros, ce qui représente toutefois une progression par rapport au chiffre de 2012 (7,4 milliards d’euros). C’est le ministère de l’Agriculture, de la Pêche, de l’Alimentation et de l’Environnement qui a le plus réduit ses dépenses en la matière avec une baisse de 94,4 %. Le ministère de l’Équipement, quant à lui, a connu une réduction de 78,5 %. Dans certaines communautés autonomes, la chute a été brutale, comme en Castille-La Manche (-91,39 %), dans la Région de Murcie (-87,7 %) ou en Navarre (-86,6 %).

Source : http://www.abc.es/economia/abci-inversion-obra-publica-desplomado-77-por-ciento-desde-crisis-201703260115_noticia.html

Publicités

2 réflexions sur “Les investissements dans les travaux publics se sont écroulés de 77 % en Espagne depuis 2007-2008

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s