efe_20150602_202030061
Le roi Philippe VI (au centre) en compagnie de la reine Letizia (à gauche) et du président de la République française, François Hollande, lors de la visite d’État du couple royal en France, en juin 2015 (photographie : Alain Jocard et Pool)

Marquée par le blocage parlementaire et l’absence de gouvernement en exercice réel, l’année 2016 a aussi paralysé en grande mesure l’agenda de Philippe VI et de toute la famille royale. Plusieurs visites d’État qui avaient été prévues l’année dernière ont ainsi dû être annulées à la dernière minute, notamment celles qui avaient été programmées au Royaume-Uni, au Japon et en Corée du Sud. Bien qu’elles ne soient pas totalement décisives d’un point de vue politique, de telles visites permettent la préparation en amont d’accords et de conventions qui seront signés plus tard. Leur valeur symbolique est elle aussi importante et elles permettent parfois la conclusion de juteux contrats commerciaux.

L’année 2017, néanmoins, devrait permettre de récupérer une bonne partie de l’agenda royal puisque le Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération a annoncé en février dernier que Philippe VI et Letizia rattraperont leur visite d’État au Japon au moins d’avril prochain. Ils y voyageront plus précisément du 4 au 7 avril et rencontreront bien entendu l’empereur Akihito et l’impératrice Michiko. Ils s’entretiendront également avec le premier ministre du pays du soleil levant, Shinzō Abe, aux côtés de son épouse, Aki Abe. Philippe a visité le Japon à trois reprises par le passé : en 1990, en 1998 et en 2005. Ce sera toutefois sa première visite officielle dans l’archipel depuis sa proclamation en tant que roi d’Espagne, le 19 juin 2014. Cette quatrième visite a été confirmée dans la foulée par le porte-parole du gouvernement nippon, Yoshihide Suga.

La cinquième visite d’État du couple royal se déroulera au Royaume-Uni (après la France, le Mexique, le Portugal et le Japon), en dépit des incertitudes qui planaient au départ sur la reprogrammation de ce voyage. Élisabeth II n’accueille en effet que deux visites d’État par an et il était initialement prévu que le président américain, Donald Trump, soit son hôte au cours du premier semestre 2017, ce qui ne sera finalement pas le cas. Les dates définitives ont été arrêtées il y a quelques jours et Philippe VI se rendre aux côtés de la reine Letizia outre-Manche du 6 au 8 juin prochains. Le couple royal y rencontrera tout naturellement Élisabeth II et son époux Philippe, duc d’Édimbourg, ainsi que le premier ministre britannique, Theresa May, et le maire de Londres, Sadiq Khan. Philippe VI y prononcera aussi un discours devant les parlementaires britanniques. Il s’agira de la première visite au Royaume-Uni de l’actuel couple royal espagnol depuis sa proclamation, en 2014, mais aussi de la première visite d’État d’un roi d’Espagne à Londres depuis 1986, soit il y a 31 ans.

Sources : http://www.elmundo.es/espana/2017/02/21/58ac113fca47418c6a8b4586.html et http://www.abc.es/espana/abci-hablara-ante-parlamento-britanico-pleno-brexit-201703090242_noticia.html

Advertisements

Une réflexion sur “Les visites d’État du couple royal à l’étranger prévues pour cette année

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s