hispasat-satelite-space-systems-loral.jpeg
Le satellite Amazonas 4A, destiné à couvrir le continent américain, est conçu par la firme espagnole Hispasat (photographie : Diesl)

Après plusieurs années d’austérité et de désinvestissements liés à la crise économique, le gouvernement espagnol et tout le secteur aérospatial du pays entendent revenir dans la course européenne. Dans le cadre de la future conquête de la planète Mars, plusieurs firmes espagnoles sont ainsi sur les rangs pour répondre aux appels d’offres de l’Agence spatiale européenne (ESA) : GMV (filiale d’Airbus Defence and Space chez notre voisin pyrénéen), Elecnor Deimos, Tryo Aerospace ou encore Thales Alenia Space España sont ainsi bien placées pour l’emporter. Plusieurs de leurs projets ont d’ailleurs déjà été retenus par l’ESA.

L’objectif à moyen terme du gouvernement présidé par Mariano Rajoy est clair : que le secteur aérospatial espagnol atteigne 7 % à 8 % du PIB national. Le pays a encore une marge de progression et pourra s’appuyer sur les spécialités espagnoles, comme le lancement de fusées ou les télécommunications. À l’heure actuelle, l’industrie spatiale emploie 3 500 personnes chez notre voisin pyrénéen et génère 700 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Source : http://www.expansion.com/empresas/tecnologia/2017/02/18/58a840e0268e3e3b0f8b45b3.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s