1486403388_972542_1486463846_noticia_normal_recorte1
Joaquín Rodríguez Vargas, traducteur espagnol récompensé en Iran (photographie : Sedigheh Babavi et El País)

Le nom de Joaquín Rodríguez Vargas est inconnu de la plupart des Espagnols mais il a pourtant remporté un important prix littéraire en Iran : le prix du livre de l’année dans la catégorie de la meilleure traduction d’une œuvre perse, dont le titre espagnol est Los arcanos de la unicidad de Dios en las estancias espirituales del sheij Abu Sa’id. Il s’agit de l’ouvrage d’un écrivain soufi perse du XIe siècle et Rodríguez Vargas a reçu ce prix des mains du président de la République islamique d’Iran, Hassan Rohani.

Âgé de 51 ans, Joaquín Rodríguez Vargas a appris le perse de manière autodidacte, avant qu’il n’existe le premier centre d’Espagne spécialisé dans l’enseignement de cette langue. Il la parle désormais couramment et a commencé à traduire des ouvrages persans à partir de 2007, s’intéressant particulièrement au mysticisme de ce qui est aujourd’hui l’Iran.

Source : http://cultura.elpais.com/cultura/2017/02/06/actualidad/1486403388_972542.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s