joan-compromis-valencia-psoe-comu_ediima20150525_0530_4
Joan Ribó, maire de Valence (à gauche), Mónica Oltra, vice-présidente de la Communauté de Valence (au centre) et Enric Morera (porte-parole de Compromís) – Photographie : El Diario)

L’urgence sociale à laquelle prétendaient répondre les « gouvernements du changement » des différentes communautés autonomes s’est rapidement achevée et le Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE), Podemos et ses confluences régionales ont tôt fait d’emboiter le pas aux séparatistes de tout poil.

Récemment, c’est le gouvernement de la Communauté de Valence, dirigé par Ximo Puig (PSOE), et la mairie de Valence, dont Joan Ribó (Compromís) est le principal responsable, qui ont ainsi voté l’utilisation officielle exclusive du nom valencien de la ville de Valence (València), consacrant ainsi l’abandon de sa version en espagnol (Valencia). Un changement d’accent qui cache de plus sombres desseins. Pour protester contre cette décision inutile et arbitraire, une pétition a été lancée en ligne, sur le site Change.org, et a été soutenue par Fernando Giner, porte-parole du parti Citoyens à la mairie de Valence, ainsi que par le Parti populaire régional.

Source : http://www.abc.es/espana/comunidad-valenciana/abci-lanzan-campana-firmas-para-generalitat-mantenga-nombre-valencia-castellano-201702141124_noticia.html?ns_campaign=gs_ms&ns_linkname=boton&ns_source=fb&ns_mchannel=abc-es

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s