il_viaggio_di_hasekura_tsunenaga_640x480_2
Le samouraï Hasekura Tsunenaga à son passage à Rome, en 1615 (photographie : Port Mobility Civitavecchia)

C’est l’objet du film Silence, de Martin Scorsese, sorti en 2016 : la rencontre entre l’Empire espagnol et portugais et l’Empire japonais à partir des XVIe et XVIIe siècles. C’est aussi ce contact entre deux civilisations éloignées que met en valeur l’arsenal royal (Armería real) de Madrid, situé à côté du Palais royal d’Orient, avec une intéressante collection de sabres japonais envoyés comme cadeau diplomatique par le shogun Toyotomi Hideyoshi en 1584. Il s’agit de fait des plus anciennes pièces de ce type qui soient conservées en Europe.

Dans la seconde partie du XVIe siècle, en effet, le pouvoir japonais envoie une ambassade à Lisbonne. C’est le souverain de la péninsule ibérique alors unifiée, Philippe II, qui reçoit les diplomates. Par la suite, le daïmio de Sendai, Date Masamune, mandate Hasekura Tsunenaga, qui se rend en Nouvelle-Espagne (actuel Mexique) puis à Séville, les bras chargés de cadeaux. Il lui est fait un excellent accueil et des tournois et fêtes sont organisés en son honneur. Des sabres du XIXe siècle sont également exposés à l’arsenal royal, puisqu’ils font partie du présent offerts par le prince Arisugawa à Alphonse XII en 1883.

Source : http://www.abc.es/historia/abci-abc-historia-recomienda-imperio-espanol-japon-armas-samurai-para-felipe-201701130244_noticia.html?ns_campaign=gs_ms&ns_linkname=boton&ns_source=fb&ns_mchannel=abc-es

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s