sala_lectura_biblioteca_nacional
La principale salle de lecture de la Bibliothèque nationale d’Espagne (photographie : La Ventana del Arte)

L’année du déclenchement de la Guerre civile espagnole, 1936, a aussi été marquée par le décès de nombreux grands écrivains espagnols nés au tournant du XIXe et du XXe siècle, comme Federico García Lorca, Ramón María del Valle-Inclán, Ramiro de Maeztu, Pedro Muñoz Seca ou encore Miguel de Unamuno. L’actuelle loi espagnole sur la propriété intellectuelle stipule en effet que 80 ans après la disparition des auteurs nationaux, leur œuvre peut être librement diffusée.

C’est pourquoi la Bibliothèque nationale d’Espagne a travaillé aux côtés du professeur José Carlos Mainer, qui officie à l’Université de Saragosse, afin de sélectionner et numériser les principaux ouvrages des hommes de lettres susnommés mais aussi d’autres personnalités littéraires tombées dans l’oubli comme Ramón Acín, Manuel Ciges Aparicio, Emilio Cotarelo ou encore Eugenio Muñoz Díaz (dit « Eugenio Noel »).

Source : http://www.abc.es/cultura/abci-lorca-valle-inclan-o-unamuno-dominio-publico-201701021146_noticia.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s