fotodelamaquetadelalczaqu6
Une maquette de l’ancien Alcazar royal de Madrid conçue par Juan Gómez de Mora (photographie : Pasión por Madrid)

Le réveillon de Noël (Nochebuena) est une soirée de réjouissances pour les Espagnols mais il marque aussi chaque année l’anniversaire d’un triste événement dans l’histoire de Madrid et de tout le pays. La nuit de Noël 1734, en effet, l’Alcazar de Madrid, qui servait jusqu’alors de résidence royale, est dévoré par les flammes d’un incendie qui a semble-t-il démarré dans les appartements d’un des peintres de la Cour, Jean Ranc.

Cet incendie, qui dure quatre jours, emporte avec lui de nombreuses œuvres d’art collectionnées depuis l’époque des Habsbourgs, dont plusieurs œuvres de Diego Velázquez. L’Alcazar de Madrid, forteresse d’origine musulmane, avait été largement rénové et agrandi sous le règne de Philippe II (1556-1598) afin d’en faire une véritable demeure royale. Si l’incendie est si long à maîtriser, c’est aussi que l’alerte, donnée par le battement des cloches, est d’abord prise par la population comme un appel pour se rendre à la messe de minuit. À toute chose malheur est bon, cependant, puisque c’est sur les ruines de cet ancien alcazar qu’est construit l’actuel palais royal d’Orient par les Bourbons.

Source : http://www.abc.es/historia/abci-misterioso-incendio-destruyo-alcazar-madrid-y-cientos-cuadros-nochebuena-1734-201612241356_noticia.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s