Si la médecine et la recherche médicale ont toujours été les points forts de la science espagnole, la découverte récemment réalisée par une unité de chercheurs espagnols de l’Institut de Recherche biomédicale de Barcelone devrait profondément modifier notre compréhension d’un mécanisme mortel : les métastases cancéreuses.

Cette découverte, faite sous la houlette de Salvador Aznar et publiée dans la prestigieuse revue britannique Nature, concerne notamment la protéine CD36, identifiée sur les cellules des métastases et qui semble jouer un rôle-clé dans leur prolifération. Il s’agit à l’origine d’une protéine chargée de transporter la graisse du corps humain. Des recherches complémentaires devront évidemment être menées afin de confirmer l’importance d’une telle protéine.

Source : http://elpais.com/elpais/2016/12/07/ciencia/1481109831_113259.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s