Les États-Unis d’Amérique célébraient ce jeudi 24 novembre la fête chrétienne traditionnelle de Thanksgiving, en commémoration d’un repas partagé en 1621 entre les pères pèlerins de Plymouth (dans l’actuel Massachusetts) et les indiens rencontrés dans la région.

Plusieurs historiens de Floride ont pourtant récemment montré que les conquistadors espagnols avaient réalisé de telles actions de grâce aux côtés d’indigènes dans les actuels États-Unis dès les années 1560, soit une soixantaine d’années avant les puritains anglais. C’est en septembre 1565 que Pedro Menéndez de Avilés, fondateur de la première cité permanente sur l’actuel territoire américain (Saint Augustine), a ainsi partagé un repas avec ses hommes et les indiens de Floride qu’ils avaient rencontrés. Ils ont mangé ensemble de la dinde, de la venaison et un ragout de porc salé. De quoi rappeler les profondes racines hispaniques des États-Unis d’Amérique.

Source : http://www.abc.es/historia/abci-mito-accion-gracias-espanoles-celebraron-56-anos-antes-peregrinos-201511260104_noticia.html

Une réflexion sur “L’origine espagnole de Thanksgiving

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s