1.jpg
La Sainte Famille, huile sur toile de Bartolomé Esteban Murillo exposée au Musée du Louvre, à Paris (photographie : Absolut Sevilla)

La Fondation Focus, qui fête son vingt-cinquième anniversaire et veut profiter du début de l' »année Murillo » (qui célèbrera à partir de 2017 les trois cents ans de la naissance de ce peintre andalou), organise jusqu’au 28 février une vaste exposition consacrée à la fois à Bartolomé Esteban Murillo (1617-1682) et à Diego Velázquez (1599-1660), deux grands génies de l’art sévillan. Cette manifestation culturelle aura d’ailleurs lieu dans l’un des monuments de la capitale andalouse, l’Hôpital des Vénérables, et réunira de nombreux tableaux prêtés pour l’occasion par le Musée du Prado (Madrid), le Musée du Louvre (Paris), la National Gallery (Londres), le Meadows Museum (Dallas), la Frick Collection (New York), le Kunsthistorisches Museum (Vienne) ou encore la Wellington Collection (Londres).

Il s’agit pour les organisateurs de mettre en valeur les influences réciproques des deux artistes, leurs passions communes et leurs points de rencontre esthétiques (virtuosité technique, maîtrise de la lumière, naturalisme pictural, etc.), tout en soulignant aussi leurs différences – à commencer par le fait que Velázquez n’est officié à Séville que pendant cinq ans, tandis que Murillo y est resté quarante-quatre années durant.

Source : http://www.abc.es/cultura/arte/abci-murillo-velazquez-duelo-sevilla-201611080131_noticia.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s