C’est le pire résultat qu’ait jamais obtenu le monde politique espagnol depuis le retour à la démocratie, en 1975 : 89,1 % des Espagnols interrogés par l’institut SocioMétrica pour le journal en ligne El Español estiment que la situation politique de leur pays est mauvaise (57,3 %) ou très mauvaise (31,8 %). Six Espagnols sur dix pensent que de troisièmes élections générales sont inévitables mais seuls 10 % souhaitent qu’elles aient lieu.

Les électeurs de la coalition de gauche prétendument « radicale » Unidos Podemos sont les plus pessimistes à cet égard et ceux du Parti populaire, les plus optimistes. 75,8 % des personnes sondées aimeraient qu’un pacte parlementaire permette de débloquer la situation et une nette majorité (52,2 %) espèrent que ce pacte comprendra le Parti populaire, le Parti socialiste ouvrier espagnol et le parti Citoyens.

Source : http://www.elespanol.com/espana/politica/20161001/159734527_0.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s