En juillet 1992, le président régional de la Galice, Manuel Fraga (Parti populaire), invite officiellement le principal dirigeant cubain, Fidel Castro, à venir lui rendre visite. Il faut dire que la famille Castro est originaire de la région, précisément de la commune de Láncara, dans la province de Lugo. Les frères Fidel et Raúl Castro y sont toujours propriétaires de la maison natale d’Ángel Castro, leur père, modeste paysan galicien.

Déclaré enfant adoptif de Láncara, Fidel Castro s’entretient cette année-là avec Manuel Fraga ; les deux hommes jouent aux dominos, rient, consomment des produits locaux (dont le fameux poulpe galicien).

La bourgade de 3 000 habitants, qui dispose de peu de ressources et souffre aujourd’hui de la crise du lait, a décidé, sous l’impulsion de son maire, Darío Piñeiro (Parti socialiste ouvrier espagnol) et avec l’aval de presque tous les partis représentés (y compris le Parti populaire), de déclarer enfant adoptif le frère de Fidel, Raúl Castro. Le premier édile reconnaît lui-même qu’il s’agit pour l’essentiel d’un acte économique, puisqu’il espère ainsi doper le tourisme dans la zone pour lui redonner un peu de vigueur. Le président de la Junte de Galice, Alberto Núñez Feijóo, a d’ailleurs donné carte blanche à Darío Piñeiro en la matière.

De quoi, espérons, rapprocher un peu les deux pays et les deux peuples…

Source : http://politica.elpais.com/politica/2016/07/30/actualidad/1469902275_781170.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s