Le feuilleton des sanctions financières que la Commission européenne devait infliger en ce mois de juillet à Madrid et Lisbonne pour déficit public excessif vient de trouver une conclusion inattendue : il n’y aura finalement pas d’amende.

Cette « punition » humiliante, qui pouvait aller jusqu’à 0,2 % du produit intérieur brut (environ 2 milliards d’euros), a donc été évitée par Mariano Rajoy et le ministre de l’Économie et de la Compétitivité en fonction, Luis de Guindos. La souveraineté de l’Espagne en la matière ne sera néanmoins pas rétablie, puisque Bruxelles a fixé un programme de retour à un « déficit raisonnable » : 4,6 % cette année, 3,1 % en 2017 et 2,2 % en 2018. L’ajustement risque d’être saignant, puisqu’il doit représenter 2,9 % du PIB, soit 28 milliards d’euros.

Luis de Guindos s’est empressé de commenter le fait que l’objectif pour cette année était accessible mais que celui de l’année prochaine serait plus « compliqué » et devrait être conditionné à la croissance dans la zone euro.

Encore bien des péripéties attendent donc l’Espagne en la matière…

Source : http://www.abc.es/economia/abci-comision-europea-no-multa-espana-incumplir-objetivos-deficit-201607271337_noticia.html

Advertisements

4 réflexions sur “Bruxelles recule concernant les sanctions envers Madrid et Lisbonne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s