En juin dernier, le nombre de travailleurs étrangers affiliés à la Sécurité sociale espagnole augmentait de 16 783 personnes, soit +0,97 % par rapport au moins de mai, et de 79 702 personnes (+4,78 %) par rapport au mois de juin 2015. Il s’agit du collectif le plus rapidement et le plus durement touché par l’augmentation du chômage depuis le déclenchement de la crise économique, en 2008, et cette statistique a donc réjoui plus d’un commentateur.

Elle donne aussi l’occasion de s’intéresser un peu à l’origine desdits travailleurs, dont 60 % (soit un peu plus d’un million) viennent de pays situés en dehors de l’Union européenne. Avec plus de 316 000 et plus de 210 000 représentants respectivement, la Roumanie et le Maroc sont les deux pays qui ont envoyé le plus de travailleurs chez notre voisin pyrénéen. Ils sont suivis par la Chine, avec 95 000 personnes environ, l’Italie (87 000 travailleurs), l’Équateur (70 000 personnes), le Royaume-Uni (quasiment 62 000 travailleurs) et la Bulgarie (57 000 personnes environ). Parmi les pays hispaniques, les suivants dans la liste sont la Colombie, la Bolivie, le Paraguay, le Pérou et l’Argentine.

La France n’occupe que la onzième place dans le classement, avec presque 43 000 travailleurs, devant l’Ukraine ou l’Allemagne mais derrière le Portugal.

Source : http://www.abc.es/economia/abci-paises-proceden-extranjeros-trabajan-espana-201607220255_noticia.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s