La Société géographique royale tirait la sonnette d’alarme au début du XXe siècle, constatant que sur les 9 266 communes que comptait l’Espagne à cette époque, 1 020 portaient le même nom, ce qui était évidemment source de confusion.

À l’écoute de ses propositions, le roi Alphonse XIII signe le 27 juin 1916 un décret royal par lequel 573 municipalités du pays changent alors de nom pour éviter les homonymes. Il est soutenu dans cette tâche par le président du Conseil des ministres, le libéral Álvaro de Figueroa y Torres, comte de Romanones.

Ce sont surtout les communes les plus modestes qui sont touchées par ces modifications et l’administration espagnole invite les autorités locales à s’inspirer de toutes les particularités géographiques propres à leur environnement (cours d’eau, relief, comarques ou régions historiques, etc.)

Du Nord au Sud, la commune de Tapia est par exemple devenue Tapia de Casariego (Principauté des Asturies) ; Santa Marta, dans la province de Ségovie, est devenue Santa Marta del Cerro (Castille-et-León) ; Serranillos s’est transformée en Serranillos del Valle (Communauté de Madrid) ; Retuerta, dans la province de Ciudad Real, a opté pour Retuerta del Bullaque (Castille-La Manche) ; et La Guardia, dans la province de Jaén, a choisi de devenir La Guardia de Jaén (Andalousie).

Source : http://www.abc.es/historia/abci-mas-500-pueblos-espana-cambiaron-nombre-decreto-201607070216_noticia.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s