reyes_almuerzo_mundo_letras_20160422_03
Le roi Philippe VI et son épouse, au palais royal d’Orient, à Madrid, en compagnie du poète Fernando del Paso, la veille de la remise du prix Cervantes 2016 (photographie : Maison royale)

C’est le 23 avril dernier que le roi Philippe VI et son épouse, la reine Letizia, ont remis, comme le veut la tradition, le prix Miguel de Cervantes de littérature en espagnol au poète mexicain Fernando del Paso.

Cette récompense, considérée comme la plus prestigieuse pour un auteur hispanophone, est décernée chaque année depuis 1976 lors d’une cérémonie se déroulant le 23 avril, date de l’enterrement de Miguel de Cervantes. C’est toujours le grand amphithéâtre (paraninfo) de l’université d’Alcalá de Henares (ville de la grande banlieue de Madrid où est né l’auteur de Don Quichotte en 1547) qui accueille la cérémonie de remise du prix, accompagnée par le discours du récipiendaire, celui du roi et celui du ministre de la Culture.

Étaient présents, outre le couple royal, le récipiendaire et sa famille, le président du gouvernement en fonction, Mariano Rajoy ; le ministre de l’Éducation, de la Culture et du Sport en fonction, Íñigo Méndez de Vigo ; la présidente de la Communauté de Madrid, Cristina Cifuentes (Parti populaire) ; le secrétaire d’État à la Culture en fonction, José María Lassalle ; le premier secrétaire du Parti socialiste ouvrier espagnol et chef de l’opposition, Pedro Sánchez ; le maire d’Alcalá de Henares, Javier Rodríguez Palacios (PSOE) ; le porte-parole du groupe socialiste à l’Assemblée régionale de la Communauté de Madrid, Ángel Gabilondo ; le secrétaire à la Culture du Mexique, Rafael Tovar ; le recteur de l’université d’Alcalá de Henares, Fernando Galván, etc.

Des discours sur l’universalité de la langue espagnole et sur le patrimoine culturel commun des pays hispanophones ont notamment été prononcés.

Depuis sa création, le prix Cervantes a été remis à 21 écrivains espagnols, 6 écrivains mexicains, 4 écrivains argentins, 3 écrivains chiliens, 3 écrivains cubains, 1 écrivain colombien, 1 écrivain paraguayen, 1 écrivain péruvien et 1 un écrivain uruguayen.

Source : http://www.abc.es/cultura/abci-agradece-fernando-paso-testimonio-amor-nuestro-idioma-201604231328_noticia.htm

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s