L’on savait les indépendantistes catalans très européistes et pro-américains dans leur grande majorité. Pourtant, ces dernières années, les principaux partis séparatistes n’ont cessé de faire les yeux doux à l’ensemble des musulmans de Catalogne… et en particulier aux groupuscules et responsables musulmans clairement identifiés comme fondamentalistes.

En juillet 2012, alors que le ministère espagnol de l’Intérieur avait déjà prévenu la Généralité de Catalogne du danger salafiste croissant dans la région, le Parlement catalan recevait officiellement et en grande pompe plusieurs responsables musulmans régionaux, dont Noureddine Ziani.

Or, ce dernier a été expulsé d’Espagne en 2013 par le CNI (« Centro nacional de Inteligencia », organisme de coordination des services secrets espagnols) précisément suite à des discours salafistes répétés. Il fait partie d’une nébuleuse qui englobe notamment son épouse (qui a poursuivi sa tâche après l’expulsion de son mari) mais aussi Latifa El Hassani et Younes El Harrak, également soupçonnés d’être liés au salafisme.

Ces deux derniers ont été nommés responsables de la fondation de l’association Nous Catalans, organisation indépendantiste de plus en plus suspicieuse aux yeux du gouvernement de Madrid. Dirigée par Àngel Colom (ancien responsable de la Gauche républicaine catalane), cette association a été pointée du doigt par le ministre espagnol de l’Intérieur, Jorge Fernández Díaz, qui a affirmé qu’elle était directement liée aux milieux fondamentalistes.
Le marchandage serait le suivant : en échange de faveurs accordées aux milieux musulmans les plus radicaux, l’association, reconnue par la Généralité de Catalogne, attendrait des responsables de tendance salafiste qu’ils tiennent des discours en faveur de l’indépendance de la Catalogne auprès des musulmans de la région.

La Catalogne est, de très loin, la région d’Espagne où ont été arrêtées le plus de personnes suspectées de participer à des organisations fondamentalistes ou de tramer des attentats dans le pays.
Les liens entre le gouvernement régional et les milieux musulmans fondamentalistes sont presque de notoriété publique depuis des années et de nombreux rapports l’ont déjà noté.

Source : http://www.abc.es/espana/20150414/abci-parlamento-catalan-radicales-salafistas-201504132138.html et http://www.blog.rielcano.org/el-nacionalismo-catalan-y-el-cortejo-los-inmigrantes-marroquies/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s