LOS REYES VISITAN LA CIUDAD DE SAN AGUSTÍN
Le roi Philippe VI et la reine Letizia au balcon de la mairie de Saint Augustine (Floride) le 18 septembre 2015, aux côtés d’un personnage censé représenter Pedro Menéndez de Avilés (photographie : El Comercio)

La ville de Saint Augustine (en espagnol, San Agustín), située dans l’État de Floride, a célébré le 8 septembre 2015 les 450 ans de sa fondation en grande pompe.

Créée le 8 septembre 1565, la ville de Saint Augustine est la plus ancienne commune de l’actuel territoire des États-Unis d’Amérique à avoir toujours été habitée. Elle a été fondée par le conquistador espagnol Pedro Menéndez de Avilés et les habitants de cette ville de presque 12 000 habitants, située dans le Nord de l’État, ont coutume d’honorer son nom et sa date de naissance.
À l’occasion du 450e anniversaire de la commune, les festivités ont officiellement été lancées au cri de « ¡Viva España! » et une procession en costumes d’époque a été organisée depuis le château Saint-Marc, construit sur place par la Couronne espagnole entre 1672 et 1695. De nombreuses maisons et bien des monuments avaient été pavoisés aux couleurs de l’Espagne.

Un dîner officiel (rien de moins que 200 dollars le couvert) a par la suite été organisé. Étaient conviés pour cet anniversaire des représentants de la ville asturienne d’Avilés (dont le maire, Pilar Varela), dont est originaire le conquistador et qui est jumelée avec Saint Augustine. Deux jours auparavant, Pilar Varela avait d’ailleurs remis aux autorités municipales de Saint Augustine une réplique miniature du galion San Pelayo, à bord duquel Pedro Menéndez de Avilés a fait le voyage depuis l’Espagne pour fonder cette commune. Cette copie a été réalisée par le Musée maritime des Asturies, situé à Luanco.
La ville de Saint Augustine, par ailleurs, abrite le seul monument subsistant sur le continent américain en hommage à la constitution espagnole de 1812, qui avait aussi été rédigée par des membres des colonies espagnoles d’alors.

L’on estime que, chaque année, jusqu’à quatre millions d’Américains se rendent à Saint Augustine non seulement pour son climat propice mais aussi pour retrouver ce qu’ils estiment être les racines de leur pays.
L’année dernière, parmi les nombreux touristes, l’on a retrouvé le couple royal espagnol, puisque Philippe VI et la reine Letizia se sont rendus sur place à l’occasion de leur visite d’État aux États-Unis (la troisième de leur règne après la France et le Mexique).

Source : http://www.docelinajes.org/2015/09/florida-celebra-con-un-viva-espana-los-450-anos-de-la-primera-ciudad-de-ee-uu/

3 réflexions sur “La plus ancienne ville des États-Unis célèbre sa fondation

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s